• Accueil
  • > Recherche : girls in hawaii

Résultats de la recherche pour ' girls in hawaii '

Girls in Hawaii « Plan your escape »

girlsinhawai2007.jpg

planyourescapecover.jpg

On ne vantera jamais assez les vertus d’une Belgique (unifiée) lorsqu’il s’agit d’aborder la question rock, grande productrice de formations indie essentielles comme Deus, Ghinzu, Sharko, Vive la Fête ou autre Zita Swoon. Les Girls in Hawaï, inscrits dans la droite lignée de cette scène belge pourfendeuse de talents, ne s’en cachent pas et revendiquent l’influence de Tom Barman et sa bande tout en prenant soin d’explorer des sonorités proche du rock indé américain (Pavement, Guided by Voices, Blonde Redhead). From Here to Here sort en 2003 et on se dit que la relève est assurée. Leur premier effort est très prometteur, armé de belles folk songs aux mélodies insouciantes, à la limite de la naïveté, voire les superbes Found on the Ground, 9:00 et l’électrique Flavor. Le groupe, originaire de Wallonie, qui compte en ses rangs deux brochettes de frères (Vancauwenberghe et Wielemans) est composé de six membres dont les leader vocaux Lionel et Antoine, la vingtaine fraîchement abordée.

From Here to Here jouit dès sa sortie d’un bel accueil critique et fort d’un joli succès en Europe (60000 copies écoulées au final), les Girls in Hawaï entament une longue tournée sur les routes du vieux continent. Si les premiers concerts sont timides et restituent assez mal l’intensité et l’alchimie du disque, le groupe gagne progressivement en assurance au fil des dates pour finalement convaincre son audience. Les concerts de La Route du Rock et de Bénicassim, à l’été 2004, sont excellents et confirment la maturation des Girls… Si bien que les attentes deviennent énormes, ce qui peut expliquer en partie ce long silence discographique. Les belges seront désormais attendus au tournant du délicat deuxième album.

Le concert donné par le groupe à la Cigale parisienne fin octobre 2007 prolonge ce sentiment, l’accueil réservé par le public, heureux de découvrir les nouveaux morceaux, est chaleureux et impatient. This Farm Will End up in Fire et Fields of Gold s’inscrivent dans la lignée du premier LP et constituent de belles faces b de From Here to Here. Son of The Suns laisse entrevoir une power pop inspirée et délicate, évoquant le meilleur Weezer et R.E.M période Reveal. Les Girls… ne semblent pas avoir révolutionner leur son, pas d’intrusion d’éléments numériques (la grande mode), pas de samples non plus, mais toujours cette approche divinement pop du songwriting, voisin de l’univers du premier disque et c’est tant mieux !

Source: Les Inrocks



RESUME D'UNE VIE |
BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALAIN BESSON SAINT MARTIN D...
| robertlutz
| DOMANIA